Fichiers

Résumé

Introduction. – Les patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) pourraient être sujets à l’incontinence urinaire d’eff ort suite aux contraintes répétitives que la toux induit au niveau du plancher pelvien. L’objectif de cette étude était de déterminer la prévalence de l’incontinence chez ces patients. Méthode. – Étude transversale réalisée sur 60 patients atteints de BPCO, âgés de plus de 18 ans, recrutés dans cinq hôpitaux de Bruxelles. Deux questionnaires ont été complétés pour évaluer les paramètres respiratoires et pelviens. Résultats. – Pour comparer les caractéristiques des patients, avec ou sans incontinence urinaire, l’échantillon a été divisé en deux groupes : un groupe BPCO avec des symptômes d’incontinence urinaire (n = 17) et un groupe BPCO sans symptôme d’incontinence urinaire (n = 43). Les sujets des groupes présentaient des caractéristiques équivalentes. La prévalence de l’incontinence urinaire était de 28,3% (58,82 % de femmes, 41,18 % d’hommes). Conclusion. – Il est important que les professionnels de santé incluent à l’évaluation des patients atteints de BPCO un questionnement sur l’incontinence urinaire dans un objectif de traitement global. Niveau de preuve : 3.

Détails

Actions

Aperçu