Files

Abstract

Chaque pays, au travers de cette crise pandémique, a dû effectuer des choix parfois déchirants, assumer des responsabilités écrasantes, soupeser sans cesse le délicat ratio décisionnel bénéfices / risques et reconsidérer la place même de ses citoyens les plus exposés, souvent les plus âgés. Cet article présente le cas de la Suisse, notamment lors de la deuxième vague, qui a placé les Genevois sur le front de cette guerre sanitaire.

Details

Actions

Preview