Files

Abstract

L’exercice de la transcription est un élément indispensable au développement de l’activité du harpiste moderne désireux d’enrichir son répertoire. Selon les auteures, l’enjeu majeur est d’inscrire cette pratique dans une démarche personnelle mais néanmoins documentée, qui associe la volonté de conserver une proximité avec l’œuvre originale, au désir d’exploiter au mieux les possibilités expressives qu’offre l’instrument moderne.

Details

Actions

Preview