Files

Abstract

Alors que la pandémie en est à sa deuxième vague, il est utile de se pencher sur le vécu des personnes endeuillé·e·s pendant la première vague de ce printemps 2020. Comment ce moment a-t-il été traversé, indépendamment du fait que le virus ait été ou non la cause du décès ? Cet article se base sur une série d’entretiens réalisés en septembre et octobre 2020 avec des professionnel·le·s des pompes funèbres, des accompagnatrices spirituelles en milieu hospitalier (anciennement nommées « aumônières »), des pasteurs, une animatrice d’un groupe de parole sur le deuil et des soignant·e·s en milieu hospitalier.

Details

Actions

Preview