Fichiers

Résumé

Les danseurs sont particulièrement exposés aux blessures des membres inférieurs, alors que les pédicures-podologues semblent peu associés aux actions de prévention dans ce contexte. Cette étude est un état des lieux sur les pathologies rencontrées selon le niveau de pratique, tout en questionnant le recours aux pédicures-podologues par les danseurs. Le suivi est présent, mais la démarche est souvent individuelle et devrait être mieux-structurée pour optimiser la prévention dès le début de l’apprentissage de la danse.

Dancers are particularly exposed to lower limb injuries, whereas podiatrists seem to be little involved in prevention actions in this context. This study is an inventory of the pathologies encountered according to the level of practice while questioning the use of podiatrists by dancers. Follow-up is present, but the approach is often individual and should be better structured to optimize prevention from the very beginning of dance learning.

Détails

Actions