Files

Abstract

Introduction : A la suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC), les capacités maximales à l’effort, les capacités de marche ainsi que la force des deux membres inférieurs sont diminuées. Peu d’études ont investigué les effets d’un réentraînement aérobie sur la force musculaire et son impact à long terme. L’objectif de cette étude est d’évaluer les effets à court et à long terme du réentraînement à l’effort par intervalles sur la force musculaire après un AVC. Méthode : Dix participants en phase chronique post-AVC ont pris part à huit semaines de réentraînement aérobie sur cycloergomètre, à raison de trois séances par semaine. Le critère de jugement principal était la force musculaire isocinétique et isométrique des fléchisseurs et des extenseurs du genou. Les critères de jugement secondaires étaient les paramètres cardiovasculaires, les paramètres de marche ainsi que la puissance de pédalage maximale. Résultats : La force isocinétique a été significativement augmentée (entre 21,21 et 63,87 % d’amélioration, p < 0,05) pour les deux membres inférieurs et pour les deux groupes musculaires six mois après la fin du réentraînement. Les para-mètres de marche ont également été améliorés. Discussion et conclusion : Nous avons pu mettre en évidence l’impact positif qu’a le réentraînement à l’effort sur la force musculaire isocinétique et les paramètres de marche dans la phase chronique après un AVC et ces résultats se main-tiennent au cours des six mois suivant le réentraînement.

Details

Actions

Preview