Files

Abstract

Description du sujet. Cet article traite des populations de carabes observés en vignobles. Objectifs. Les objectifs sont d’évaluer l’impact de différents modes de gestion de l’enherbement viticole sur les populations de carabes et leur potentiel en tant que prédateurs de certains ravageurs de la vigne. Méthodes. Deux vignobles, caractérisés chacun par différentes gestions de l’enherbement, situés dans le canton de Genève (Suisse), ont été échantillonnés à l’aide de 60 pièges à fosse pour différentes gestions de l’interligne. Les observations ont été effectuées de mars à octobre 2014 et une identification botanique a eu lieu en juin. Résultats. Au total, ce sont 951 carabes appartenant à 36 espèces qui ont été capturés sur les deux vignobles. Un sol nu, pauvre en espèces végétales et désherbé avec des herbicides, diminue l’abondance des carabes de moitié vis-à-vis d’un enherbement spontané. Un enherbement composé d’une flore spontanée, comparé à des engazonnements, favoriserait les populations de carabes en période de croissance de la vigne en termes de diversité et d’abondance. Conclusions. La phénologie de certaines espèces de carabes coïncide avec celle de certains ravageurs viticoles. Néanmoins, les espèces les plus fréquemment piégées ont un régime alimentaire omnivore et présenteraient un faible potentiel de prédation.

Ground cover influence on Carabidae (Coleoptera) populations and potential interest for bio-control of some vineyards pests Description of the subject. This paper deals with carabid populations within vineyards. Objectives. The objectives were to evaluate the effects of ground cover management on carabid populations and to understand the potential of these beetles as predators of some grapevine pests. Method. Two vineyards, located in Geneva (Switzerland), were sampled with 60 pitfall traps. Observations were carried out from March to October 2014 and a botanical survey was carried out in June. Results. In total, 951 carabids belonging to 36 species were captured in the two vineyards. Bare ground and poor plant species treated with herbicides reduced the abundance of the ground beetles. On the other hand, ground covered with spontaneous vegetation, rather than a mixture of seeds, seemed to favor ground beetles throughout the sampling period. Conclusions. The peak activity of the potential predatory beetles corresponded to the occurrence of some vine pests. However, the most common carabid species captured had an omnivorous diet and a low potential for pest predation on viticulture.

Details

Actions

Preview