Fichiers

Résumé

Nous proposons de répondre à la question de comment évaluer et optimiser l’accès aux informations et aux différents services numériques aux personnes en situation de handicap visuel. Pour cela, nous avons mené deux itérations par une recherche-action (RA) dans le contexte d’un système d’information (SI) de vote électronique en Suisse. L’objectif de la première est d’évaluer et d’optimiser l’accessibilité du vote électronique aux malvoyants et aveugles par le respect des normes d’accessibilité internationales et suisses. En nous appuyant sur ces dernières, et à la suite de tests et de modifications du code front-end, nous avons confirmé que le vote électronique est accessible à ces personnes. Malheureusement, les normes permettent certes d’évaluer l’accessibilité technique des SI, mais font fi de la visée plus large de ces derniers. Ainsi, nous avons amorcé une deuxième itération consistant à évaluer de façon plus holistique l’efficacité du SI de vote électronique pour les déficients visuels. En nous référant, lors de ce deuxième cycle, au modèle de succès de DeLone et McLean (ISSM) pour évaluer le vote électronique, nous pouvons affirmer que ce dernier n’est pas efficace pour les handicapés de la vue et même inutilisable. La réponse à notre question de recherche est que l’évaluation et l’optimisation de l’accès aux informations et aux différents services numériques aux personnes en situation de handicap visuel doivent opter pour une visée SI et pas uniquement technique. Dès lors, en plus d’encourager le respect des normes d’accessibilité, nous proposons d’opérationnaliser le modèle ISSM.

Détails

Actions