Fichiers

Résumé

Sous un angle sociologique, une profession se construit dans une culture située en même temps qu’elle développe une culture qui lui est propre. De ce point de vue, la francophonie pourrait être à la fois propice à rassembler une communauté professionnelle au-delà des frontières des pays et porteuse de spécificités. En recourant à l’histoire, cet article décrit d’abord la variabilité de l’appellation de la physiothérapie à l’échelle mondiale, mais aussi à l’intérieur d’un pays comme la Suisse. Il en vient ensuite à la place de la question francophone au sein du groupe professionnel et, à travers l’exemple de la formation initiale, discute des transferts culturels entre régions linguistiques et entre états francophones.

From a sociological perspective, a profession grows in a situated culture and simultaneously develops its own culture. In this regard, the French-speaking area could be both an opportunity to bring together a professional community beyond the borders of countries and a source of specificities. Using history, the article first describes the variability of the designation of physiotherapy on a global scale, but also within a country like Switzerland. It then addresses the place of the Francophone issue within the professional group and, taking the pre-graduate education as example, discusses cultural transfers between linguistic regions and between Francophone states.

Détails

Actions