Files

Abstract

L’innovation est souvent réduite à sa dimension créatrice de nouvelles technologies pour répondre aux besoins d’un monde qui s’accélère et dans lequel l’individu se doit d’exceller et d’être efficient•e. Mais le travail social, domaine résolument tourné vers autrui, peut aussi s’approprier cette notion en utilisant ces technologies à des fins sociales. Une équipe de recherche suisse et burkinabé présente ici l’exemple de l’étude « Ma bonne contraception », menée au Burkina Faso.

Details

Actions

Preview