Files

Abstract

Les plans d’eau peuvent être très abondants en milieu urbain, en raison des services écosystémiques qu’ils fournissent (cf. gestion des eaux, aspects esthétiques, loisirs). Ils sont rarement créés dans l’intention d’offrir des habitats à la biodiversité. Cet aspect prend toutefois aujourd’hui une importance cruciale, en raison de l’expansion grandissante des surfaces urbanisées. Afin d’acquérir les connaissances de base permettant de promouvoir et conserver cette biodiversité, nous avons inventorié la biodiversité dans une centaine de mares et d’étangs du Canton de Genève (Suisse). Cette biodiversité aquatique urbaine s’est avérée relativement faible : une mare atteint en milieu urbain seulement le quart de son réel potentiel concernant le nombre d’espèces. Il a toutefois été relevé la présence de quelques espèces menacées. Les espèces non-indigènes (surtout les plantes) sont assez largement représentées, en raison de leur introduction intentionnelle par les gestionnaires. Ces résultats démontrent qu’actuellement, les mares urbaines du Canton de Genève ne sont pas des hotspots de biodiversité. Toutefois un potentiel en biodiversité a été identifié et pourrait facilement être valorisé par une gestion appropriée. Un guide de gestion présenté sous la forme de fiches pratiques a été développé et constitue un outil mis à disposition du gestionnaire pour promouvoir la biodiversité. Les mares urbaines, si leur potentiel est valorisé, représentent collectivement une opportunité pour la biodiversité.

Water bodies can be very abundant in urban areas because of the ecosystem services they provide (e.g. water management, aesthetic aspects, recreation). They are rarely created with the intention of providing habitats for biodiversity. This aspect, however, is of crucial importance today, because of the increasing expansion of urbanized areas. In order to acquire the basic knowledge to promote and to conserve this biodiversity, we have inventoried the biodiversity in a hundred ponds of the Canton of Geneva (Switzerland). The measured urban aquatic biodiversity was relatively low: an urban pond hosts only one-quarter of its real potential in terms of number of species. However, the presence of some threatened species has been recorded. Non-native species (especially plants) are widely represented, due to their intentional introduction by managers. These results show that, at present, the urban ponds of the Canton of Geneva are not hotspots of biodiversity. However, a potential for a much-diversified biodiversity has been identified and could easily be achieved through appropriate management. A management guide presented in the form of practical fact sheets has been developed and constitutes a tool made available to the managers to promote the biodiversity. Urban ponds, if their potential is valued, represent collectively an opportunity for biodiversity.

Details

Actions

Preview