Files

Abstract

Privé de ses capacités motrices mais pleinement conscient, communiquer avec un patient souffrant d’un Locked-in Syndrome est un défi, et ce aussi bien pour la personne qui en est atteinte et son entourage que pour les soignants. Néanmoins, plusieurs stratégies sont possibles pour rétablir la communication, assurer les soins et favoriser la qualité de vie du patient.

Details

Actions

Preview