Files

Abstract

Au-delà de la seule mécanique horlogère, les modélisations mathématiques permettent de reproduire et maîtriser toujours davantage des phénomènes tels la dilatation, les frottements, la polarisation ou encore l’acoustique des montres.

Details

Actions

Preview